Et puis, derniers pas nappés de brume avant de s’envoler.

Sidi Kaouki - Essaouira Maroc 2017.

PARTAGER Signaler

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié.